Etre sans/son destin

présenté par les lycéens de Bréquigny accompagnés par Massimo Dean, d'après un texte de Stefano Massini

Vendredi 16 mai 20h30

Tarif unique 4 euros

Inspiré de l’œuvre écrite en 2007 par Massini, Femme non-rééducable est le titre donné par l’Etat major russe à Anna Politkovskaïa, seule journaliste ayant couvert la guerre en Tchétchénie, assassinée le 7 octobre 2006 à Moscou. Cette femme choisit son destin comme elle choisit ses mots : ne rien trahir des faits sans cesser de les raconter, et ne jamais se trahir.

Fruit de la résidence de création pluri-artistique dirigée par Massimo Dean de la compagnie Kali&Co au Lycée Bréquigny.  Ce projet est présenté par les lycéens d'après le texte Femme non rééducable de l'auteur italien Stefano Massini.

 

A la découverte d’un projet :

  • innovant parce qu’il s’élabore comme un chantier exploratoire à travers une Résidence de Création pluri-artistique sur le Lycée, dirigée par Massimo Dean, lequel a travaillé auparavant sur les projets «Requiem pour un crime», «Les tours parlent» et «Opéra Aria».
  • original parce qu’il croise différents arts au sein d’un même processus de création mis en œuvre par les élèves : les objets scénographiques, les musiques, les costumes, l’affiche et les flyers, la lumière… Environ une centaine d’élèves sont impliqués, issus de séries différentes (générale et technologique) et de niveaux différents (de la Seconde à la Terminale jusqu’au BTS).
  • inédit parce qu’il s’ouvre sur une Biennale consacrée à l’oeuvre du jeune dramaturge italien, Stefano Massini, né en 1975 à Florence, qui est en passe de devenir une révélation en France, pour le style novateur de son écriture.
Fichiers joints :